Archipel

 

 

Un tourne-disque

cerne l'écho

du tour de l'île

enroule l'eau

déroule l'air

de ma chanson.

 

 

Archipel

je m'emmêle

et mes racines

vont sous l'eau

une île parfois

est posée là

à l'endroit ou l'envers

je ne sais pas.

 

 

Je veux voir

je veux tout voir

et aussi savoir.

 

 

Iles verticales

creusant la mer

archipel

on t'appelle

ton nom résonne

comme un écho.

 

 

Où es-tu?

où sont tes mots quand tu les dis

et que personne ne les entend?

où vont les mots

quand ils sont tus

et que personne ne les a vus?

où partent-ils quand tu chuchotes

quand l'air étouffe ta chanson?

 

Archipel

les détours de l'air

 

 

 

Géographie sentimentale

qui lie en phrases 

les mots épars

d'un tremblement

nimbe les flots

et puis s'oublie

au fil de l'eau.

 

 

Inspire, expire

soupir

une île

une seule

vrille les flots.

 

 

Mes yeux dehors

au fond s'éloignent.

 

 

Mais si je plonge

il fera nuit

il fera bleu,

la nuit  scintille,

il fera bleu

comme on écrit

à l'encre bleue

d'un stylo-bille.

 

 

Archipel

ton sourire dans l'eau,

et moi debout

au bord d'un songe.